Offrez un système de ventilation à une école

COVID-19 : la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais lance un appel aux dons pour offrir des purificateurs d’air en cadeau aux écoles à Noël 

L’organisme s’inquiète de la propagation du coronavirus
causée par la mauvaise ventilation

Pour faire un don à la campagne, cliquez sur ce lien : Nous aider   

Le résultat des tests menés récemment par le collectif COVID-STOP sur la qualité de l’air dans certaines écoles inquiète la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais. Face à cette situation, l’organisme lance un appel aux dons de la population, à l’occasion de Noël, afin d’offrir des purificateurs d’air aux écoles qui en ont besoin. La Fondation estime que les risques de propagation du coronavirus ne touchent pas que les CHSLD, mais également les écoles, et qu’il faut en faire une priorité.

L’organisme s’est d’ailleurs associé à deux experts québécois, BAULNE en mécanique du bâtiment et SANUVOX en purification de l’air par rayons ultraviolets, afin d’équiper d’appareils portatifs les classes des établissements scolaires dont les systèmes de ventilation sont défaillants. Selon COVID-STOP, 75 % des classes testées montrent des problèmes de ventilation importants favorisant la transmission du coronavirus.

« Face à la vétusté des systèmes de ventilation d’un grand nombre d’écoles au Québec, il y a urgence d’agir », explique Jasmin Roy, président fondateur de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais. « L’hiver frappe déjà à nos portes et bientôt le froid empêchera l’ouverture des fenêtres, ce qui aura pour effet d’augmenter les risques de propagation de la COVID-19. Au même titre que celles des résidents des CHSLD, les conditions de vie des enfants en classe doivent devenir une priorité pour tous. Comme organisme dont la mission consiste à créer des milieux sains et bienveillants, nous avons la responsabilité d’agir face à ce problème inquiétant. »

« Actuellement, nous sommes prêts à répondre aux besoins des établissements d’enseignement du Québec. Nous sommes évidemment heureux de nous associer à cette initiative de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais », explique Sébastien Grisé, vice-président exécutif et directeur général chez BAULNE.

Un appareil efficace

L’appareil détruit les virus, les bactéries, les moisissures et les germes en suspension dans l’air ainsi que les odeurs. Utilisant un processus à rayons UV ce purificateur d’air peut nettoyer jusqu’à 800 pieds carrés, tout en étant portable. « BIOPÜR est un produit conçu, et assemblé au Québec par SANUVOX. Ce puissant purificateur d’air combinant la filtration HEPA et la technologie UV peut réduire la propagation des contaminants, tels que les virus, à l’intérieur des bâtiments, mais il n’élimine pas la nécessité de pratiques d’hygiène sûres. Le bien-être des enfants est au cœur des préoccupations de notre entreprise », affirme Jocelyn Dame, président de SANUNOX.

Plus de 1 100 classes sont fermées, avec 3 492 cas de COVID-19 présentement actifs dans le réseau scolaire, selon le plus récent bilan des autorités.

Or, 1 000 $ suffisent à équiper une classe de deux appareils, chacun assurant une distribution d’air optimale pour combattre la propagation de bactéries dont la COVID-19.  La fondation compte sur la générosité des Québécoises et des Québécois et invite les entreprises du Québec à se mobiliser pour les jeunes.  BAULNE et SANUVOX, quant à eux, offrent un appareil gratuit pour chaque achat de 10 purificateurs d’air. 

« Le temps n’est plus aux comités et groupes de travail pour analyser le problème et chercher des solutions. Le temps est à la mobilisation et à l’action si on veut vraiment contrôler la propagation du coronavirus. Tous les experts s’entendent sur le fait que nous devons tout faire pour garder nos jeunes à l’école afin d’éviter des reculs dans les apprentissages, la démotivation et le décrochage scolaire », lance Jasmin Roy.

Pour faire un don à la campagne, cliquez sur ce lien : Nous aider