Le consulat général de France et la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais en collaboration avec la Cinémathèque québécoise, la Fondation Émergence et les Archives gaies du Québec présentent…

Rien à guérir

Pour en finir avec les thérapies de conversion

Table ronde virtuelle

Lundi 30 novembre 2020 de 17 h à 18 h 30 Admission gratuite

Animée par Jasmin Roy

Formulaire d'inscription

Pour toute information supplémentaire, veuillez communiquer avec nous :

Diane Forest
[email protected]

Téléphone : 514-999-7041

Les intervenants de la table ronde

Benoit Berthe Siward

Entre 14 et 18 ans, Benoit a été envoyé en Thérapies de Conversion par sa famille catholique en France. Après plusieurs années à se reconstruire à la suite de ces expériences traumatisantes, il témoigne dans un livre et un documentaire TV d’investigation, un des premiers documents de référence sur les réseaux européens de ces pratiques. Il est aujourd’hui une des figures engagées du combat pour faire interdire ces tortures dans son pays. Il vit et travaille à Londres depuis 2013. Passionné de cinéma et d’animation, il   a fondé une société de conseil pour la promotion de films et se spécialise notamment dans l’accompagnement de films aux Oscars.

 

 

Olivier Ferlatte

Olivier Ferlatte est professeur à l’École de santé publique de l’Université de Montréal et chercheur régulier au Centre de recherche en santé publique. Ses travaux de recherche sont axés sur la relation entre la stigmatisation, la marginalisation et la santé mentale. Ses travaux portent plus spécifiquement sur les facteurs sociaux qui contribuent aux taux élevés de suicide, de dépression et de toxicomanie chez les minorités sexuelles et de genre. Ses travaux scientifiques de sont basés sur plusieurs méthodologies (Qualitative, Quantitative, Méthode artistique, Approches mixtes) et sont motivés par un intérêt particulier pour l’engagement communautaire et la participation des personnes touchées par les inégalités en santé en tant que partenaire de recherche.

Carole Normandin

Carole Normandin (elle), femme transgenre, retraitée qui a œuvré dans le milieu policier pendant 39 ans en tant que (lui), soit de 1969 à 2009. Elle a été mariée, religieusement, une première fois en 1972. En 1975, à la fin de cette union, elle a rencontré un prêtre et un psychologue dans l’espoir qu’ils puissent l’aider à se débarrasser des idées qui la hantaient.