Les Ateliers 360

Les ateliers 360

L’activité Les ateliers 360 consiste en une animation de 50 minutes destinée à des groupes d’élèves du secondaire comptant au plus 30 personnes. Plusieurs vidéos en réalité virtuelle sont présentées simultanément par deux animateurs n’étant pas employés à l’école. Les animateurs doivent nécessairement être familiers avec la technologie de la réalité virtuelle et avec les apprentissages sociaux et émotionnels (ASÉ) puisqu’ils orchestrent, à l’aide d’un guide d’animation, le visionnement des vidéos ainsi que la discussion qui s’ensuit sur différentes compétences liées à la prévention de la violence et de l’intimidation.

Afin de réinvestir les compétences abordées, quatre fascicules sont disponibles gratuitement sur le site internet de la Fondation Jasmin Roy : un document de préparation à l’intention du personnel scolaire; un fascicule sur la réalité virtuelle et les apprentissages sociaux et émotionnels à l’école; un fascicule sur le rôle de l’adulte et un fascicule pour le réinvestissement au quotidien.

Thèmes abordés

-Autorégulation des émotions  -Résolution de conflits  -Comportements prosociaux

LA RÉALITÉ VIRTUELLE AU SERVICE DES APPRENTISSAGES SOCIAUX ET ÉMOTIONNELS CHEZ LES ADOLESCENTS

La réalité virtuelle (RV) se définit globalement comme étant un environnement généré en temps réel par un ordinateur qui permet à un utilisateur de naviguer, de percevoir, de ressentir et d’interagir d’une façon similaire au monde réel. La RV peut prendre plusieurs formes : les jeux vidéo, les scénarios interactifs et les films immersifs sont des exemples de cette technologie dont l’utilisation gagne en popularité. Malgré cette diversité, ces procédés ont toutefois en commun de sous-tendre l’immersion de l’utilisateur dans un environnement virtuel interactif à travers l’utilisation d’outils technologiques variés. La RV permet donc à l’individu de réagir de façon instinctive dans un environnement virtuel au point où il en vient à croire qu’il y est réellement « présent » (Cummings & Bailenson, 2016; Riva, Mantovani & Bouchard, 2014).

Les recherches ont permis de démontrer que les environnements et les personnages présentés en RV ont le potentiel de susciter l’empathie et la prise de perspective, les attitudes et les comportements sociaux, ainsi qu’une gamme variée d’émotions. Par ailleurs, il appert que les réponses comportementales des participants en RV seraient comparables à celles observées lors des situations réelles qu’elles simulent (Bouchard et coll., 2013; Chicchi Giglioli et coll., 2017; Gillath et coll., 2008). Ceci indique que la RV peut représenter de façon assez fiable et fidèle des situations de la vie de tous les jours. Elle possède d’ailleurs de nombreux avantages, dont la possibilité de simuler des situations difficiles à reproduire en contexte naturel, de contrôler les stimuli présentés, d’avoir de la flexibilité quant au contenu des scénarios, de généraliser les résultats obtenus au monde réel (validité écologique), d’assurer la sécurité des participants en situation d’exposition et de faciliter le réinvestissement des protocoles dans une situation de vie réelle. L’utilisation de la RV est d’ailleurs tout à fait compatible avec l’approche de programmation optimale proposée par certains auteurs ayant documenté les meilleures pratiques en ASÉ. Cette approche souligne l’importance de préconiser un apprentissage actif, explicite, centré sur le développement d’habiletés précises et exposé en séquences d’activités coordonnées (Greenberg, Domitrovich, Weissberg & Durlak, 2017). Ce type de programmation est lié à une augmentation significative de l’efficacité des programmes d’intervention ciblant l’ASÉ (Durlak et coll., 2011).

 

Cliquez ici pour réserver les ateliers 360

Téléchargez les guides des ateliers 360 ici :

Les Ateliers 360 Guide 1
Les Ateliers 360 Guide 2
Les Ateliers 360 Guide 3
Les Ateliers 360 Guide 4

Écoutez le reportage d’Ève Couture de Radio Canada  👉