Les Ateliers 360 / Milieu de travail

Ateliers interactifs pour comprendre la violence au travail : harcèlement sexuel, incivilité et violence ascendante
Les ateliers 360 permettent de sensibiliser, au moyen de la réalité virtuelle, les participants aux différentes formes que peuvent prendre les comportements de violence au travail. Ils s’adressent à toute personne du milieu de travail, des employés aux patrons. On y présente trois scénarios illustrant des cas de violence au travail : 1) le harcèlement sexuel; 2) les incivilités et 3) la violence ascendante. Placés devant ces situations, les participants sont invités à prendre des actions pour répondre aux gestes de harcèlement sexuel, d’incivilités et de violence ascendante.
Les ateliers proposent également une série de discussions sur les compétences liées à la prévention de la violence et du harcèlement sexuel en milieu de travail.

La réalité virtuelle
Il s’agit d’un environnement généré en temps réel par un ordinateur qui permet à un utilisateur de naviguer, de percevoir, de ressentir et d’interagir d’une façon similaire au monde réel. D’après la recherche, les personnages et les environnements présentés ont le potentiel de susciter l’empathie et la prise de perspective, les attitudes et les comportements sociaux positifs et bienveillants des participants, de même qu’une gamme variée d’émotions. Les retombées de la réalité virtuelle ont été mesurées dans plusieurs secteurs d’intervention (troubles anxieux, troubles du spectre de l’autisme, la schizophrénie, les troubles alimentaires, les abus sexuels, les traumatismes et les phobies, ainsi que dans le domaine des soins infirmiers et de la médecine). La réalité virtuelle permet concrètement:
1- De conscientiser et de sensibiliser les participants quant à l’impact de leurs gestes et de leurs paroles afin d’initier des réponses et des comportements plus positifs, inclusifs et constructifs lors de situations semblables dans la réalité.
2- De favoriser l’adoption de saines habitudes de vie émotionnelles et relationnelles dans les milieux visés.
3- D’encourager l’autorégulation des émotions et la conscience de soi afin de mieux communiquer avec les autres.
4- De mieux outiller les victimes lorsqu’elles font face à des situations négatives en les aidant à s’affirmer positivement en mettant leurs limites et en exprimant leurs besoins.

Pour une journée d’ateliers (au nombre de quatre d’une durée maximale de 120 minutes par atelier, 30 participants à la fois) : 2 000 $. Selon la distance à parcourir pour vous visiter, des frais supplémentaires peuvent être exigés pour l’hébergement, le déplacement et les repas des animateurs

Pour information : [email protected]ondationjasminroy.com ou (514) 393-8772

Téléchargez le guide des ateliers 360 ici :
Guide réinvestissement ateliers 360 travail

Dossier d’outils sur la civilité :
https://ordrecrha.org/ressources/dossiers-speciaux/civilite

L’outil Pour des milieux de travail exempts de harcèlement : guide pour améliorer ses pratiques de prévention, d’intervention et de soutien :
https://ordrecrha.org/ressources/guides-outils/milieux-travail-exempts-harcelement

Épisode de RH, la balado intitulé Harcèlement : mieux le comprendre, saisir son ampleur et faire partie de la solution:
https://ordrecrha.org/ressources/balados/2020/11/harcelement-mieux-comprendre

Formation en ligne de base intitulée Un milieu de travail sain, sans harcèlementhttps://ordrecrha.org/services/formations/formation/u/milieu-travail-sain-sans-harcelement

Nos animateurs : 

Arielle Doiron

Arielle Doiron est détentrice d’une maitrise en psychologie, M.A.Ps. et est candidate au doctorat en psychologie organisationnelle, D.Psy., à l’Université de Sherbrooke.Madame Doiron réalise des mandats de diagnostic et développement organisationnel, formation et coaching. Ses intérêts touchent principalement le bien-être et la santé psychologique ainsi que la prévention du harcèlement et de la violence au travail. Elle s’intéresse également à l’inclusion des personnes LGBTQ+ au travail. Son projet de mémoire doctoral vise actuellement à mieux comprendre la dénonciation du harcèlement sexuel en milieu universitaire chez les hommes victimés. C’est donc avec grand plaisir qu’elle anime les ateliers 360 sur l’incivilité au travail et qu’elle appuie la cause auprès de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais.

Frédéric Mallette

Frédéric Mallette est doctorant en psychologie organisationnelle à l’Université de Sherbrooke (Ph.D.-R.I.). Il dédie sa thèse à prévenir le harcèlement et la discrimination visant les personnes s’identifiant LGBTQ+ sur les milieux de travail. Dès ses études au baccalauréat, il s’est intéressé à la violence au travail, en joignant le laboratoire du Pr François Courcy, qui dirige aujourd’hui sa thèse. C’est en continuité avec sa vocation que Frédéric s’est impliqué dans ce projet dès le début, en co-concevant le guide d’animation. Passionné par l’enseignement, il a donné plusieurs conférences nationales et internationales, a été conférencier invité pour un cours de baccalauréat et auxiliaire d’enseignement pour des équipes de recherche. Au niveau professionnel, il réalise des mandats de formation, de coaching et de gestion de changement.