Un rôle indispensable

La Fondation Jasmin Roy, Sophie Desmarais a été créée en décembre 2010. Elle fut le premier organisme entièrement voué à protéger la dignité et la sécurité des jeunes dans les écoles du Québec. Son président fondateur, Jasmin Roy, lui-même victime d’intimidation à l’école durant cinq ans, était déterminé à donner une voix aux jeunes victimes d’intimidation, à une époque où cette réalité était encore méconnue et trop souvent banalisée. La Fondation est devenue un chef de file au Québec et même à l’étranger.

La Fondation Jasmin Roy, Sophie Desmarais veut maintenant se donner les moyens de renforcer son leadership, en s’attaquant à cette problématique dans toutes ces manifestations dans la société. Toujours aussi innovante, portée par son savoir-faire unique, ses idées novatrices, sa crédibilité auprès de la population et forte de ses réalisations passées, la Fondation s’emploie aujourd’hui à mettre sur pied de nouveaux programmes qui lui permettront d’accroître encore davantage la portée de ses actions.

Aujourd’hui, la Fondation Jasmin Roy, Sophie Desmarais est plus mobilisée que jamais. Ses équipes, ses partenaires et ses collaborateurs sont unis autour de quatre grands chantiers innovants, et pour les réaliser, la Fondation entreprend la toute première campagne de financement de son histoire.

Des chiffres troublants
qui renforcent l’importance d’agir…

…dans les milieux scolaires

  • 47 % des parents affirment que leur enfant a déjà subi de l’intimidation.
  • Plus de 50 % des enfants qui se font intimider ne le signalent pas à un enseignant. La plupart des victimes d’intimidation se taisent par crainte d’empirer la situation, de paraître faible ou parce qu’elles ne croient pas que la situation peut être changée.

…auprès des aînés

  • 16 % des aînés sont victimes de maltraitance chaque année, soit près de 1 personne sur 7.
  • 20 % de femmes et 13 % d’hommes sont victimes d’abus de la part de l’un de leurs enfants.
  • Près de 50 % des personnes qui commettent le suicide sont âgées de plus de 65 ans.

…dans les milieux de travail

  • Plus de 350 000 cas de violence au travail sont recensés chaque année au Canada.
  • L’abus d’autorité constitue la forme de harcèlement la plus fréquente (26 %),
    suivi du mobbing (harcèlement de groupe) (26 %), de l’intimidation (12 %),
    de la violence physique ou verbale (10 %) et du harcèlement sexuel (7 %).

Cabinet de campagne

L’équipe du cabinet de la campagne majeure 2019-2022 « Batir un monde bienveillant » se mobilise pour faire appel à votre générosité.

Voici la composition de nos membres bâtisseurs:

71 %

Total amassé
3.55 M / 5 M$

Campagne Majeure de Financement 2019 – 2022

Objectif ?
Bâtir un monde bienveillant et réunir 5 M$
la Fondation à besoin de vous !

Donnez maintenant Merci de votre intelligence du coeur et de votre soutien