Je suis fière d’être la marraine de la Fondation Jasmin Roy.

Ayant été moi-même victime d’intimidation à l’adolescence, il m’est impossible de rester immobile face à un problème dont les conséquences pour certains sont dévastatrices. Il y a urgence d’agir pour y remédier. Nous devons pour cela soutenir les personnes et les organismes qui se mobilisent face à ce fléau.

J’appuie la Fondation Jasmin Roy, car elle sait que l’intimidation commence d’abord dans les écoles. Il est indispensable d’outiller et de former nos enseignants afin de mieux les préparer à venir en aide à ceux et celles qui souffrent d’intimidation. Avec votre soutien, nous atteindrons notre objectif: ne plus avoir peur et avoir le courage de dire «non» à l’intimidation.

Sophie Desmarais, Marraine d'honneur Voir sa biographie
Mot de la

Marraine d'honneur

La Fondation

Valoriser l’ouverture à l’autre et admettre la différence comme richesse humaine sont des concepts qui doivent être enseignés dès le plus jeune âge; l’éducation à la diversité, qu’elle soit culturelle, sexuelle ou autre, doit se faire dès la petite enfance.

La violence et l’intimidation sont, entre autres caractéristiques, des problèmes relationnels auxquels il faut apporter des réponses relationnelles, notamment au moyen d’interventions éducatives visant le développement des compétences prosociales. Miser sur le développement d’un climat scolaire positif implique de choisir les interventions qui permettront à l’ensemble des jeunes d’apprendre à mieux vivre ensemble, aux auteurs de gestes de violence ou d’intimidation à mieux combler leurs besoins, aux élèves ciblés par ces gestes à mieux s’affirmer et aux jeunes témoins à développer leur sentiment de compassion envers l’autre. C’est ainsi qu’on construit une communauté bienveillante. Toutes ces compétences peuvent être acquises dans le cadre de l’apprentissage socio-émotionnel.

Jasmin Roy, Président et fondateur Voir sa biographie
Mot du

Président et fondateur

La Fondation

Mon nom est Émilie Bierre et je suis porte-parole pour la Fondation Jasmin Roy depuis 2014.

J’ai décidé de m’impliquer auprès de la Fondation après avoir été intimidée à l’école primaire. J’ai voulu en parler afin que le monde sache combien il est important de dénoncer. Lorsqu’on se fait intimider, on a tellement peur qu’on a souvent le réflexe de garder le silence sur nos souffrances. Toutefois, c’est l’inverse qu’il faut faire.

Avec toute la prévention faite par la Fondation, de plus en plus d’adultes et de jeunes sont sensibilisés aux impacts que cela peut entraîner. Parce que oui, on souffre terriblement, et ce, même si on s’en sort. Et il reste toujours des traces…

Plus les gens seront sensibilisés, plus ils iront « au devant » de l’intimidation et moins il y aura de victimes. Je suis sûre qu’en agissant dès le jeune âge, au sein des écoles, cette génération en deviendra une d’adultes bien « formés » qui sauront éduquer et intervenir adéquatement auprès de leurs enfants ou dans leur milieu de travail.

J’aimerais vous dire un « énorme » merci pour votre soutien! C’est en équipe qu’on y arrivera.

Émilie Bierre Porte-parole Voir sa biographie
Mot de la

Porte-parole

La Fondation

Donnez maintenant

Aidez-nous à poursuivre notre mission… Grâce à vos dons, nous pourrons continuer de travailler auprès des jeunes des écoles québécoises et faire en sorte que ceux-ci vivent toujours moins d’intimidation et de discrimination dans leur milieu scolaire. 

Donnez maintenant